Insertion professionnelle

« A travers une société ou l’identité est fortement liée au travail, une entreprise est première source d’exclusion mais peut aussi devenir le meilleur vecteur de réintégration… »

(E. Rosset, 2013)

 

L’univers du sans-emploi est beaucoup plus que la simple absence de travail rémunéré. C’est également une perte de statut social, qui peut conduire la personne à une remise en cause identitaire. « Le manque de qualification, les difficultés d’insertion professionnelle sont identifiés à des incapacités, à des inaptitudes, synonymes « d’inemployabilité », associant le sans-emploi à un    « anormal » dont l’accès ou le retour à l’emploi nécessitent un travail plus ou moins long de « réadaptation » sociale et professionnelle. » Mauger G., Les politiques d’insertion 2001.

Décrocher une opportunité d’emploi ou même un stage en entreprise privée constitue le parcours du combattant pour les publics précaires. Certaines personnes peuvent fort heureusement bénéficier de places en entreprises sociales, toutefois, cette solution est presque systématiquement utilisée, à défaut de ne pas avoir de postes dans le marché économique.

Il s’agit là d’une réelle problématique, une mission dont l’Association « Immo-Solidaire » se préoccupe également en essayant de construire des passerelles vers l’emploi durable. Nous saisissons chaque opportunité pour créer de l’emploi en faveur des publics précaires. Voici les domaines que nous tentons de développer ou auprès desquels nous avons déjà pu être actifs :

 

♦ La création d’un service de femme de ménage, lié aux appartements qui sont loués par l’association. En effet, cette prestation est intégrée au prix du loyer, ce qui engendre à chaque fois 4 heures de ménage par mois. La masse d’heures de ménage augmente proportionnellement avec le nombre d’appartements. Ces heures de travail sont déclarées et attribuées à des femmes en recherche de travail auprès des services sociaux.

♦ Le secrétariat : nous avions également besoin d’une secrétaire pour la gestion immobilière et les activités liées à notre association. Là également, cet emploi est attribué à une secrétaire en insertion. Nous comptons sur l’accroissement de nos activités pour augmenter ce genre de postes !

♦ La restauration : en cuisine ou au service, des places seront prochainement disponibles dans un but de formation. En effet, un projet conséquent devrait bientôt se concrétiser à travers l’ouverture d’un restaurant en zone industrielle et en faveur des ouvriers, soit sur le temps de midi. Ce lieu constituera un tremplin de formation qui permettrait aux intéressés de continuer une insertion auprès d’un employeur à la recherche de recrues. La présentation des détails du projet étant prématurée, cette mise en bouche sera développée ultérieurement.

♦ Auxiliaire de vie et conciergerie : pour répondre à un besoin croissant généré par le vieillissement démographique, nous souhaitons intégrer des appartements protégés à certains projets de construction et ainsi favoriser la colocation de personnes âgées. Ces lieux nécessitent des postes d’auxiliaire de vie et conciergerie que nous souhaitons également attribuer à des personnes en recherche d’emploi.

♦ Les domaines de la construction : toujours inhérent à nos projets de construction ou rénovation, nous souhaitons développer des collaborations avec des entreprises locales. Nous proposerons des mandats de construction aux entrepreneurs qui acceptent de prendre quelqu’un en réinsertion professionnelle. Les mesures d’insertion existantes, avec les avantages qu’elles comportent (participation au salaire, etc…) pourront être activées durant la phase de formation.

La réussite des actions d’accompagnement dépend également de la capacité des services placeurs à mobiliser les entreprises autour de l’insertion. Le rapprochement entre le monde économique et celui de l’insertion devient ainsi un nouvel enjeu pour les acteurs œuvrant au retour à l’emploi des personnes qui en sont exclues. Vous l’aurez compris, l’employeur détient le rôle principal parmi tous les enjeux liés à l’insertion professionnelle. Cependant, un suivi adéquat de l’intéressé ainsi qu’un soutien régulier envers l’employeur sont les clefs d’une insertion réussie…

insertionprof2